7 février – Fête de Soeur Rosalie Rendu

Date de publication: 6 février 2019

Jeanne Marie Rendu naît à Confort, en France.

Elle entre au noviciat des Filles de la Charité, à la Maison Mère à Paris et prend le nom de Soeur Rosalie.

Elle est envoyée au quartier Mouffetard, particulièrement pauvre à l’époque et de mauvaise réputation.

Connue pour être infatigable dans le service des plus démunis, Soeur Rosalie est une grande conseillère de tous les amis des pauvres. Lorsqu’en 1833 Frédéric Ozanam et ses amis créent la Conférence de Charité, ils vont trouver Soeur Rosalie pour se former. Elle apprend alors à ces jeunes gens à «voir notre Seigneur dans la personne des pauvres, et à contempler l’empreinte de Sa couronne d’épines sur leurs fronts».

Soeur Rosalie ouvre un patronage pour 77 jeunes ouvriers, une crèche pour les enfants dont les mères sont au travail, un accueil pour personnes âgées, un bureau de charité. Les plus hautes autorités civiles et religieuses viennent prendre conseil auprès d’elle et les pauvres mendiants se pressent pour solliciter son secours. En 1852, Napoléon III lui confère la grand-croix de la Légion d’Honneur.

Le jour de son enterrement une foule immense suit sa dépouille jusqu’au cimetière Montparnasse.

On peut lire sur sa tombe l’inscription suivante: «A la bonne mère Rosalie, ses amis reconnaissants, les

pauvres et les riches.»

Partager sur

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du Conseil Général et de la SSVP à travers le monde en vous abonnant à Ozanam Network, la newsletter du CGI, éditée en 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais)

Je m'abonne

Lectures spirituelles

Lectures hebdomadaires, réflexions et témoignages pour approfondir sa spiritualité

Lire

Lire également

Plus d'actualités