La CIAD

La CIAD (Commission Internationale d’Aide est de Développement) est la Commission du Conseil Général International de la Société de Saint-Vincent-de-Paul qui étudie les demandes de financement pour des projets de la Société à travers le monde. Son action se concentre dans les domaines de l’aide d’urgence, la réhabilitation suite à des catastrophes, le développement et l’expansion ou le renforcement de la Société.

Elle est composée de 8 bénévoles de la Société de St-Vincent-de-Paul, originaires de tous les continents.

Ses actions sont financées par des dons des Conseils Supérieurs ou Nationaux, essentiellement en réponse à des appels suite à des grandes catastrophes, et plus rarement par des donateurs extérieurs. La CIAD ne fait pas de collecte directe auprès du grand public, cette source de financement étant réservée aux Conseils Supérieurs ou Nationaux.

Quelques chiffres…

En 2016 et 2017, la CIAD a distribué 2.040.000 euros à 47 pays. 30 interventions d’urgence, 32 projets de réhabilitation suivant des catastrophes humaines ou naturelles, 11 projets de développement et 5 interventions visant au renforcement de la SSVP, pour des budgets très variés, entre 1000 et 381.000 euros.

Près de 95% de ces fonds ont été utilisés dans le cadre de l’aide d’urgence et surtout de la réhabilitation post catastrophes naturelles ou humaines : la grande majorité de son travail s’est orientée vers des projets de reconstruction, éducation, etc. Les principaux programmes ont mis en place en Haïti, en collaboration avec la Famille Vincentienne, aux Philippines, au Liban et au Népal. D’autres actions plus modestes ont été conduites à Madagascar, au Burundi, en Syrie ou en Irak, etc…

L’un des principaux défis de la CIAD est le financement : si des fonds sont généralement disponibles en cas de grande catastrophe médiatisée (la CIAD respecte le vœux des donateurs), ce n’est pas le cas pour des catastrophes de moindre ampleur, et encore moins pour les autres missions de la Commission : développement durable et expansion de la SSVP. La recherche de sources de financement est un des chantiers importants de 2018.

En 2017, La CIAD s’est vu confier la responsabilité de l’expansion de la SSVP dans les pays où celle-ci n’existe pas, et de son renforcement dans les pays où elle est faible. Un tel soutien a ainsi été fourni à la SSVP du Libéria, du Mexique, du Honduras et du Panama, sous diverses formes : formation des membres, soutien structurel ou légalisation. Une petite aide a été allouée à la toute première Conférence fondée en Albanie.

Enfin, au cours de l’année 2017, la CIAD s’est employée à rechercher des partenaires extérieurs dans le but de s’assurer du bon déroulement et du succès des différents projets financés à travers le monde.

Partager sur

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du Conseil Général et de la SSVP à travers le monde en vous abonnant à Ozanam Network, la newsletter du CGI, éditée tous les 3 mois en 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais)

Je m'abonne

Lectures spirituelles

Lectures hebdomadaires, réflexions et témoignages pour approfondir sa spiritualité

Lire