Comment accueillir les futurs membres et les visiteurs?

Date de publication: 4 novembre 2019

C’est toujours la première impression qui compte. Comme membres de la Société Saint-Vincent-de-Paul, nous ferions bien de considérer ces paroles quand nous recevons des visiteurs à nos conférences, rencontres, travaux et programmes ou projets. Si nous voulons que ces personnes soient des membres potentiels de la SSVP, nous devons porter attention à certains détails qui pourraient compromettre l’image de notre organisation.

Une fois, une personne qui nous visitait m’a dit qu’elle n’était pas membre de la SSVP parce qu’elle croyait que l’atmosphère de la Conférence était ennuyeuse et très conservatrice. Une autre m’a dit qu’elle trouvait que ses idées et opinions n’étaient pas valorisées. Une troisième racontait qu’elle considérait les réunions ennuyeuses et non attrayantes. Donc, nous devons nous demander: comment accueillons-nous les futurs membres dans nos groupes vincentiens?

Le dictionnaire nous dit que le mot accueillir signifie loger, recevoir quelqu’un, protéger, donner un abri. Lorsque nous recevons quelqu’un dans notre maison, nous essayons de tout mettre en ordre: les meubles sont propres, les jouets des enfants sont rangés, les vêtements retirés de la corde à linge, la vaisselle sale est lavée et placée au bon endroit, etc.

Avons-nous les mêmes soucis par rapport à notre Conférence? Nos chambres sont-elles aérées et propres? Est-ce que les articles dans les magasins de vêtements et d’alimentation sont bien rangés ? Est-ce que les murs de la salle paroissiale sont repeints? Est-ce que nos réunions sont calmes et stimulantes? Est-ce que nos visites sont réellement aidantes, ou est-ce vraiment le moment de laisser tomber? Est-ce que les jeunes et les futurs membres ont un rôle à jouer dans le travail quotidien de la Conférence? Est-ce qu’on leur assigne une  mission hebdomadaire? Essayons-nous d’expérimenter des impressions extérieures ou sommes-nous attachés à notre propre opinion? Acceptons-nous de nouvelles suggestions ou disons-nous simplement : « C’est comme çà que cela a toujours été fait. »

Accueillir un visiteur c’est planter une semence dans un sol fertile. Comme il est écrit dans l’Évangile de St-Matthieu: « Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin, et les oiseaux vinrent, et la mangèrent toute. Et une autre partie tomba dans des lieux pierreux, où elle n’avait guère de terre, et aussitôt elle leva, parce qu’elle n’entrait pas profondément dans la terre. Et le soleil s’étant levé, elle fut brûlée; et parce qu’elle n’avait point de racine, elle sécha. Et une autre partie tomba entre des épines; et les épines montèrent, et l’étouffèrent. Et une autre partie tomba dans une bonne terre, et rendit du fruit, un grain [en rendit] cent, un autre, soixante, et un autre, trente. » (Mt 13:3-9) Cette semence (les futurs membres)  poussera et portera du fruit (les frères et sœurs Vincentiens) si elle tombe sur une bonne terre, c’est-à-dire si elle trouve une Conférence ‘fertile’.

Nous devons faire de notre mieux pour que les nouveaux arrivants aient une bonne impression du travail Vincentien de façon à ce que si ils se sentent appelés, ils puissent joindre ce mouvement international de personnes inspirées par le charisme de Saint-Vincent-de-Paul, rêvé par le bienheureux Antoine Frédéric Ozanam. Les visiteurs et les futurs membres doivent comprendre la mission propagée par les Conférences et les défis à faire face pour construire le royaume de Dieu.

Quelques petits conseils peuvent donner une nouvelle ‘saveur’ à nos rencontres: 

  1. Au début ou à la fin, chanter un hymne ‘Vincentien’;
  2. Inviter les personnes présentes à se saluer en disant ‘La paix du  Christ’ (comme à la messe) ;
  3. Inviter les visiteurs à faire la lecture spirituelle ou à la commenter; 
  4. Donner une copie de la Règle aux nouveaux membres et les encourager à la lire… puis encourager le dialogue sur les principaux principes de cette Règle;
  5. Déléguer les tâches, en particulier celles liées à la vie des personnes aidées; 
  6. Une fois par mois organiser un événement de fraternisation avec les membres qui ont célébré leur anniversaire durant le mois, en récitant le Chapelet.

En un mot, beaucoup peut être fait pour que la ‘première impression’ soit la meilleure impression possible. C’est ce qui m’est arrivé le 16 avril 1986 quand j’ai rencontré les membres de la Conférence St-Thomas Aquinas à Sāo Paulo, Brésil. Ce fut un coup de foudre.

Renato Lima de Oliveira

16ème Président général de la SSVP

 

Partager sur

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du Conseil Général et de la SSVP à travers le monde en vous abonnant à Ozanam Network, la newsletter du CGI, éditée en 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais)

Je m'abonne

Lectures spirituelles

Lectures hebdomadaires, réflexions et témoignages pour approfondir sa spiritualité

Lire

Lire également

Plus de lectures