Différences entre l’ assistancialisme, la philanthropie et la charité

Date de publication: 19 août 2019

Quand on parle des actions de promotion sociale des personnes dans le besoin, nombreux sont ceux qui confondent le sens des mots « assistancialisme », « philanthropie » et « charité », en les utilisant indistinctement. Cependant, ces trois concepts ont des différences significatives et il est donc important que la communauté vincentienne les comprenne très clairement, afin d’éviter tout malentendu d’interprétation.

L’assistancialisme (mot latin qui signifie ‘être ensemble’, ‘se mettre de côté’) vient du mot ‘assistance’, c’est-à-dire, l’acte ou l’effet d’assister. Ainsi, l’assistance est définie comme l’ensemble des actions entreprises par une personne ou un groupe en faveur d’autrui, afin de fournir la protection, du soutien, de l’assistance, de l’aide, du secours. Le mot ‘assistancialisme’ a un sens plutôt négatif parmi nous, puisqu’une chose qui caractérise spécifiquement l’assistancialisme est qu’il ne se soucie pas d’éradiquer les causes des maux sociaux. En tant que doctrine, l’assistancialisme soutient que rien ne peut être fait, en termes de réformes structurelles, en réduisant toute action sociale à l’application des palliatifs.

La philanthropie, un mot d’origine grecque signifiant « amitié pour l’homme », a plus à voir avec l’humanitarisme, c’est-à-dire, l’amour de l’humanité. Le terme est apparu au XVIIIe siècle et a été comparé à une charité considérée comme plus inspirante, plus scientifique dans sa manière d’agir, et non guidée par des raisons théologiques, mais exclusivement humaine et sociologique. Aujourd’hui, la philanthropie a un sens presque neutre : « la mise en valeur des actions humaines en faveur des plus démunis » et, dans un sens plus ample, un vague intérêt pour les problèmes humains. C’est un mot qui est associé aux gens sans égard à leur religion ou à leur statut social. Par exemple, les clubs philanthropiques (Rotary, Lions…) organisent des activités philanthropiques, c’est-à-dire des activités sociales sans aucune dimension spirituelle. Dans certains dictionnaires, la philanthropie est synonyme de charité, mais n’inclut pas la présence de Dieu dans ces actions. 

La charité, d’autre part, est le mot chrétien qui signifie « l’amour qui pousse la volonté de poursuivre efficacement le bien de l’autre ». La charité s’identifie à l’amour de Dieu. La charité est Dieu ! Faire la charité ou pratiquer la charité, c’est avoir les mêmes attitudes que Dieu et accomplir les mêmes actions que Dieu ferait dans certaines situations de misère et de pauvreté. Il s’agit de discerner ce que Dieu « ferait » et de le faire. C’est le don de soi, sans se soucier de rien recevoir en retour. C’est la pratique vivante de l’Évangile. Cela signifie aussi bienveillance, complaisance, compassion et bonté. C’est l’une des vertus théologales, c’est-à-dire l’une des vertus que Dieu nous offre. Dans de nombreux cas, la charité et l’amour sont confondus et certains dictionnaires utilisent l’expression « amour-charité » pour faire un rapprochement avec le vrai sens du mot.

Par conséquent, nous pouvons conclure que, si le travail de promotion humaine intégrale développé par les Conférences Vincentiennes n’était qu’assistance ou philanthropie, nous n’aurions pas obtenu autant de grâces et de victoires dans l’assistance aux familles démunies et à tant de personnes marginalisées de la société, qui se sont mises sous notre protection. Notre action continue d’être ferme grâce au fait qu’il s’agit d’une œuvre de charité, ce qui implique la dimension de l’amour. C’est là que réside notre différence.

Notre dévouement total aux personnes marginalisées, notre amour de Dieu dans les pauvres, notre dévouement absolu à la cause de l’Évangile et notre obsession authentique pour la réduction des inégalités sociales synthétisent l’aspect charitable de l’œuvre de la Société de Saint-Vincent-de-Paul dans le monde.

Renato Lima de Oliveira
16ème Président Général de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

 

Partager sur

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du Conseil Général et de la SSVP à travers le monde en vous abonnant à Ozanam Network, la newsletter du CGI, éditée en 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais)

Je m'abonne

Lectures spirituelles

Lectures hebdomadaires, réflexions et témoignages pour approfondir sa spiritualité

Lire

Lire également

Plus de lectures