La créativité des Conférences

Date de publication: 19 mars 2019

L’un des plus grands défis pour les conférences vincentiennes de la Société est, sans aucun doute, d’empêcher que la routine et la monotonie envahissent l’activité du groupe. Malheureusement, il est vrai que de nombreux groupes vincentiens perdent leur enthousiasme et risquent fortement de disparaître. Par conséquent, il est nécessaire que les dirigeants vincentiens soient motivés à rechercher de nouveaux membres pour la Conférence… offrant ainsi la possibilité d’une nouvelle vie, de nouvelles idées et de nouvelles perspectives (et empêchant les membres de se prendre dans le ‘même vieux, toujours vieux’).

La lecture spirituelle, dont l’élection est la prérogative du Président, devrait être encadrée par les préoccupations suivantes: le texte offre aux membres de nouvelles connaissances et doit être varié, mettant parfois l’accent sur un thème social / politique, d’autres fois sur un thème vincentien / spirituel. Une autre initiative qui peut être utile est la distribution de l’ordre du jour de la réunion… de cette manière, les membres ont une connaissance préalable des sujets à discuter et peuvent mieux se préparer à la discussion et au processus de prise de décision. L’utilisation du courrier électronique s’est également révélée être un outil précieux pour les présidents dans la conduite des travaux de la Conférence. Par courrier électronique, les membres de la Conférence peuvent échanger des idées pendant la semaine, partager des tâches, exprimer des opinions et mieux préparer leurs visites à domicile.

 

Pendant les réunions de la conférence, vous pouvez innover en ajoutant des chansons au début et à la fin, sans nuire à l’ordre de la session planifiée. Vous pouvez demander que les salutations à des visiteurs (candidats à devenir confrères ou consoeurs) soient faites par des membres différents, à tour de rôle. Dans la répartition des tâches, c’est également le Président qui indique ce que chacun fera la semaine suivante, en donnant à chacun l’occasion de le faire.

Il est recommandé d’attribuer aux jeunes des missions dans lesquelles ils estiment pouvoir contribuer à assurer l’avenir de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. De nombreux jeunes quittent les rangs de la Société car leurs idées se heurtent souvent aux traditions en vigueur dans de nombreuses conférences. Parlons avec les jeunes d’une manière qui leur permette de vivre la beauté d’être vincentien. Toutes leurs propositions ne seront pas viables, mais laissez-les exprimer leurs idées et leurs pensées. Sans la jeunesse, les conférences ne sont pas renouvelées et la Société de Saint-Vincent de Paul va vieillir rapidement.

Dans les actions, projets et initiatives en faveur des personnes que nous servons, notamment lors des visites hebdomadaires à domicile, les confrères et consœurs doivent éviter de laisser ces activités devenir rituelles, mécaniques et prévisibles. Les Vincentiens devraient être encouragés à créer, penser, innover et rêver… ils ne devraient pas avoir peur d’exprimer leur opinion. Ce n’est qu’alors que nous serons des serviteurs utiles de la cause de l’Évangile.

Toutes ces recommandations empêchent la monotonie de s’installer dans la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Nous ne pouvons pas permettre que nos réunions hebdomadaires ou nos réunions de spiritualité et nos réunions de conseil deviennent ennuyeuses. La créativité dans les conférences est le remède à l’ennui. À chaque réunion, nous devrions nous sentir renouvelés dans notre zèle de Vincentiens et l’un des résultats de ce renouvellement sera notre capacité à attirer davantage de membres dans la Société. À mesure que le nombre de conférences augmente, notre capacité d’assistance à un plus grand nombre de familles augmente également.

Enfin, être créatif signifie avoir une vision créative, inventive et ingénieuse. L’une des caractéristiques d’un bon président de Conférence est précisément cette qualité ou cette capacité à inventer, à créer, à innover… en plaçant son talent et celui des autres membres au premier plan au service de la Société de Saint-Vincent-de-Paul et au nom des familles dans le besoin. Saint Vincent de Paul a dit un jour: « L’amour est inventif à l’infini. ». [1] Jean-Paul II a exposé la même idée de la manière suivante: « Le moment est venu pour une nouvelle « créativité » dans la charité, non seulement en l’aide efficace, mais aussi en se rapprochant de ceux qui souffrent, pour que la main qui l’aide ne soit pas perçue comme un document humiliant, mais comme un partage entre frères et sœurs. »[2]

 

Renato Lima de Oliveira
16ème Président Général de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

[1]     SVP XI, 65.

[2]     Jean-Paul II, Lettre apostolique «Novo Millennio Ineunte», 50.

Partager sur

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du Conseil Général et de la SSVP à travers le monde en vous abonnant à Ozanam Network, la newsletter du CGI, éditée en 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais)

Je m'abonne

Lectures spirituelles

Lectures hebdomadaires, réflexions et témoignages pour approfondir sa spiritualité

Lire

Lire également

Plus de lectures