Lectures Spirituelles du dimanche 22 juillet

Date de publication: 31 juillet 2018

Semaine du 16 juillet 2018 (référence : lectures du dimanche 22 juillet)

16ème Dimanche du Temps Ordinaire

Lectures : Jér 23, 1-6 ; Ps 22(23), Eph 2,13-18, Marc 6, 30-34

Venez avec moi dans un lieu calme et reposez-vous un peu”

Réflexion vincentienne

Les lectures d’aujourd’hui nous rappellent les mots de Saint Vincent de Paul : « Parfois il est nécessaire de changer Dieu par Dieu ».

Il est très important que nous mettions en pratique la vertu de la tempérance, c’est-à-dire l’équilibre et la tranquillité même dans le dévouement aux choses de Dieu. Malheureusement, je connais quelques personnes qui se sont tellement consacrées aux choses de Dieu dans leur vie que, lors de l’étape difficile de l’âge moyen, ils se sont éloignés de Lui, ils en eurent assez d’être bons, ils se fatiguèrent et la foi s’est transformée en une charge pour eux.

Dieu ne veut pas que nous nous lassions de Lui. Il ne veut pas que, lorsque nous nous fatiguons, nous nous laissions emporter par le doute de savoir si cela vaut la peine de suivre ses pas. Comme nous dit Saint Paul aujourd’hui, « Le Christ est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix, paix pour vous, qui étiez loin, et la paix pour ceux qui étaient près de lui. ».

Il n’y a aucun doute que Dieu est infatigable à nous rendre heureux et à nous convertir. Dans la première lecture, à travers la voix du prophète Jérémie, le Seigneur condamne les bergers indignes qui utilisent le « troupeau » pour satisfaire leurs propres projets personnels, et annonce que, lui-même va prendre soin de son « troupeau », en lui assurant la fécondité et la vie en abondance, la paix, la tranquillité et le salut.

Dans la deuxième lecture, Paul parle aux chrétiens de la ville d’Éphèse, de l’intérêt de Dieu pour son peuple. Cet intérêt se manifeste par l’engagement du Christ qui a donné à tous les hommes, sans exception, la possibilité de s’intégrer dans la famille de Dieu.

Dans l’Évangile, Jésus propose quelque chose de différent à ses disciples : « Venez avec moi dans un lieu tranquille et reposez-vous ». Il savait que les disciples étaient fatigués et qu’ils pourraient être découragés car ils étaient humains. Souvent, Jésus est allé de « l’autre côté du lac » pour se reposer, pour montrer aux disciples une façon différente de voir le monde. Cette fois-ci, Il n’a pas réussi à se reposer, car il a vu qu’une foule de personnes l’avait suivi et il se rendit compte qu’il s’agissait de « brebis sans berger ». Et Il a commencé à prêcher, même si tous étaient très fatigués (à nouveau, « en changeant Dieu par Dieu).

En tant que vincentiens, il est quelquefois nécessaire de se reposer un peu et même d’arrêter parfois le service au Pauvre et à la Société. Je connais des Vincentiens qui consacrent tellement de temps à la Société qu’ils oublient leur propre famille, et leur impose un « poids » inutile. Finalement, la Société et les Pauvres deviennent des « concurrents » de leur famille. Il est nécessaire de maintenir l’équilibre. Il n’y a aucun mal à ne pas assister à une réunion du Conseil ou de la Conférence, pour rester avec notre famille, pour faire du sport, pour voyager et connaître de nouveaux lieux.

Il faut parfois s’éloigner vers un lieu isolé, arrêter ce que nous sommes en train de faire, reposer l’âme et le corps, pour être capable de voir les choses d’une façon différente, peut-être les voir avec plus de réalisme, sans doute de façon plus proche de celle que Dieu souhaite pour nous. Ceci fait également du bien à ceux qui nous entourent, aux Pauvres, à la Société, et surtout, à nous-mêmes : pour que nous atteignions la paix que le Berger offre à ses brebis.

Partager sur

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du Conseil Général et de la SSVP à travers le monde en vous abonnant à Ozanam Network, la newsletter du CGI, éditée en 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais)

Je m'abonne

Lectures spirituelles

Lectures hebdomadaires, réflexions et témoignages pour approfondir sa spiritualité

Lire

Lire également

Plus de lectures