Notre aide devrait-elle être éternelle et seulement pour les catholiques ?

Date de publication: 19 août 2019

J’ai récemment entendu deux questions soulevées par des Vincentiens de ma région qui méritent réflexion au sein de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. La première question est de savoir si les Conférences ne devraient aider que les personnes qui se déclarent catholiques. La seconde concerne la durée de l’assistance vincentienne, qui pour certains pourrait même être ‘éternelle’, c’est-à-dire ininterrompue. Parlons maintenant de ces deux sujets.

En ce qui concerne la question de l’assistance aux catholiques exclusivement : le travail des Vincentiens vise à servir les personnes dans le besoin quels que soient leur croyance, leur origine sociale ou ethnique, leur état de santé, leur sexe, leurs particularités culturelles ou leurs opinions politiques, bien que le travail de la Société de Saint-Vincent-de-Paul soit mené en harmonie avec l’enseignement et la doctrine sociale de l’Église catholique [1].

C’est-à-dire que nous ne pouvons faire aucune distinction dans le choix de ceux que nous aiderons ; cependant, notre aide est éminemment catholique et, par conséquent, les bénéficiaires doivent accepter notre modus operandi et notre charisme. Donc, la visite est une forme d’évangélisation et ne peut pas se limiter à une simple attention matérielle.[2]. En d’autres termes, un évangélique ou un pratiquant d’une autre religion qui est assisté par les Vincentiens doit connaître la pratique de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, alignée sur celle de l’Église catholique.

Néanmoins, nous réservons les titres de «confrère», «consoeur» ou «aspirant» uniquement aux catholiques : seulement les personnes professant la foi catholique peuvent être proclamées Vincentiennes. Ainsi, les Vincentiens doivent être des catholiques pratiquants, bien qu’il ne soit pas obligatoire pour les personnes aidées de l’être. D’autre part, en ce qui concerne l’assistance d’une Conférence, le fait d’avoir des familles d’autres religions est pour nous un motif de joie redoublée, parce qu’il nous permet d’exercer notre ministère sans prosélytisme et avec une ardeur missionnaire renouvelée, comme le fit Saint Vincent de Paul.

Quant à la durée de l’assistance vincentienne (six mois, douze mois, deux ans ou assistance éternelle), nos règles ne prévoient pas de période particulière. Parmi les différents points se référant à la visite dans les différentes Règles nationales, il est généralement indiqué que les visites à domicile seront hebdomadaires, toujours précédées par la prière, et que les questions matérielles et spirituelles des personnes assistées devraient être prises en compte [3].

Les bonnes pratiques vincentiennes recommandent que les Conférences renouvellent chaque année, si possible, leurs familles aidées, dans le but d’identifier de nouvelles personnes en situation de souffrance ou en risque d’exclusion sociale. Il s’agit d’un délai raisonnable pour que la Conférence puisse agir efficacement et pour que les personnes aidées puissent « marcher avec leurs propres jambes ». Une année est aussi une période qui empêche les deux parties (les personnes aidées et les Vincentiens) de s’adapter à la routine de l’assistance. Il est évident qu’une famille déjà assistée gravitera toujours autour de la Conférence ; et il n’est pas rare qu’elle soit invitée à certains événements (la fraternisation de Noël, la journée des enfants, les conférences pour la communauté, etc.). Par conséquent, la fin de l’assistance n’est pas un désengagement total de la vie de la Conférence, mais il s’agit d’une opportunité pour d’autres familles, parfois plus démunies, dans le besoin d’une visite amicale et accueillante des Vincentiens, grâce à une distribution bien faite.

[1] Certaines règles nationales ont explicitement indiqué ce caractère universel par rapport à l’aide, par exemple, la Règle du Brésil (édition 2007).
[2] Cela est indiqué, par exemple, par l’article 78 de la Règle au Brésil.
[3] Cf. Règle au Brésil, article 79.

Renato Lima de Oliveira
16e Président Général de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

Partager sur

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du Conseil Général et de la SSVP à travers le monde en vous abonnant à Ozanam Network, la newsletter du CGI, éditée en 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais)

Je m'abonne

Lectures spirituelles

Lectures hebdomadaires, réflexions et témoignages pour approfondir sa spiritualité

Lire

Lire également

Plus de lectures